Voyage en Bouriatie

 

Tourisme en Bouriatie - Région de Sibérie, Russie touchant à la frontière avec la Mongolie

 

La république de Bouriatie, est une des 21 républiques de la de Russie, située au le sud-est du pays au nord de la Mongolie. La plupart des voyageurs se rendant en Bouriatie voudront également se rendre en Mongolie car le peuple et les traditions y sont très similaires (la langue aussi). La capitale de la Bouriatie est Oulan-Oude et constitue une étape agréable pour ceux et celle se rendant en train (ou part d’autres moyens) en Mongolie. La Bouriatie est une région très agréable et jolie à découvrir lors de votre voyage en Russie

 

La république de Bouriatie est une terre ancienne située au Nord de la Mongolie près du lac Baïkal. Ce lac merveilleux est possède à lui seul 2% de l’eau claire/douce de la planète. Cette région mythique de Russie est étonnant pour plusieurs aspect.

 

Le peuple bouriate (très très similaire au mongol – presque identique) possède une culture que les voyageurs voudront découvrir que se soit en train, en auto ou en 4x4. Cette région a attiré depuis depuis des millénraires des peuples nomades en quête de lieux de paturâge pour leur troupeau. Différentes tribus ont d’ailleurs foulé le territoire actuelle de la Bouriatie : Hunnu, Syanbi, Kurykan, Ouïgour, Kidani, Jujani et Merkit.

 

Le célèbre Gengis Khan y a d’ailleurs séjourner lors de ces grandes conquêtes du territoire occupé maintenant par la fédération de Russie. Il d’ailleurs interdit que l’homme pertube la nature de ce lieu. C’Est grâce à cette interdiction « en langue mongole – Ikh Khorgi » que l’on peut maintenant profiter de la quiétude de ces hauts lieux de paix.

 

Allez en Bouriatie, c’est donc retourner sur les traces de l’empire des steppes qui a marqué l’imaginaire du monde entier. De fortes traditions s’entrecroisent aujourd’hui encore et ont forgé l’âme des bouriates. On y pratique d’ailleurs le bouddhisme, le chamanisme, l’orthodoxie et des vieilles croyances encore maintenant.

 

L’hospitalité des bouriates et des nomades mongols est légendaires et la découverte de cette région de Russie vous permettra de vous en rendre compte vous-même. La richesse culturelle et naturelle de cette région de Russie a créée un endroit idéal pour le tourisme. Ce n’est pas sans raison que de nombreuses routes historiques ont traversés le territoire actuel de la Bouriatie: la route du Thé, le « Oriental Ring », L’express trans-sibérien, et le Baïkal Khubsugup »

 

Géographie de la république de Bouriatie

 

Cette république autonome de la Fédération de Russie se trouve au nord de la Mongolie. Son territoire est montagneux et de hauts plateaux découpent des vallées profondes. Cette magnifique république de Russie est bordée d’un côtés (Est) par les monts Yablonovy et de l’autre (Ouest) par le grand lac Baïkal. Ce lac très profond est offre des paysages particulièrement impressionnant car il est entouré de montagnes dépassant souvent les 2000 m. Au Nord de cette république en majorité bouddhiste, le territoire est couvert de forêt de conifères et peu d’habitants y vivent. C’est dans les plaines du sud de la Bouriatie que vivent la grande majorité de la population de cette région russe car le sol y est plus fertile.

Le territoire de la Bouriatie couvre 350 990 km2 et on estime la population à un peu plus d’un millions d’habitants.

 

Climat de la république de Bouriatie

 

Le climat de la Bouriatie est en tout point similaire au climat de la Mongolie: climat continental avec de longs hivers extrêmement froid et des étés chauds mais courts. La grande majorité des précipitions que reçoit la Bouriatie a lieu en juillet souvent en quelques jours. Ce climat extrême est du en grande partie à l’éloignement des mer qui tempèrent habituellement les températures dans d’autres régions du monde.

 

Économie de la république de Bouriatie

 

L’économie de la Bouriatie se partage entre les secteurs de l’agriculture et de l’industrie. Le nord, traversé par la ligne de chemin de fer BAM (Baïkalo-Amourskaïa Maguistral), parallèle au Transsibérien, est doté de réserves minières importantes (charbon, or, molybdène, tungstène, nickel, aluminium, fer, manganèse, charbon), encore sous-exploitées toutefois, ainsi que d’abondantes réserves de bois. Ces ressources naturelles sont traitées dans les usines situées dans les bassins méridionaux qui concentrent l’essentiel des activités industrielles (métallurgie, industrie du bois) et agricoles.

Les plaines de la Bouriatie sont consacrées à l’élevage (chevaux, bovins, ovins) et à la culture des céréales qui, ajoutées à la production de pêche du lac Baïkal, alimentent l’industrie agroalimentaire locale.

 

Histoire de la république de Bouriatie

 

Le peuple bouriate est extrêmement proche des mongols Khalkh (ethnie principale de Mongolie) et aussi très similaire aux Kalmouks par la langue ainsi que par la culture. On sait que les bouriates se sont installés sur le territoire actuel de la Bouriatie dès le xiiie siècle ; ces pasteurs nomades vivaient alors dans une société composée essentiellement de deux classes. D’une part, les hommes libres (nobles et non nobles) et de l’autre, les esclaves. L’organisation social à l’époque était organisée en villages, en clans et en confédérations claniques. C’est au cour du xviie siècle que leur territoire est conquis par les Russes qui viennent alors y chercher de l’or et de la fourrure. Tous comme les autres peuples de la région (et plus tard le reste de la Sibérie), le peuple Bouriate est alors soumis à une intense politique de russification. La langue est encore parlée en Bouriatie mais perd de l’intérêt chez les jeunes actuellement.

 

Tout comme le reste de la Russie, la Bouriatie fut gouvernée par un gouvernement soviétique dès 1918. Par contre, la Bouriatie connaitra une brève occupation japonaise en août 1918 et américaine en avril 1919. La région sera néanmoins reprise par les bolcheviks dès mars 1920 et érigée en République socialiste soviétique autonome (RSSA) de Bouriatie-Mongolie en 1923, au sein du grand empire soviétique (URSS). En 1958, elle change de nom pour la RSSA de Bouriatie. C’est uniquement en 1992, qu’elle a acquit son statut actuel de république autonome de la fédération de Russie..

Les Bouriates constituent 60 pour 100 de la population et les Russes 40 pour 100. Il existe également une minorité ukrainienne et tatare importante.

 

Oulan-Oude, la capital de Bouriatie

Liens recommandés - Bouriatie

Agence nationale de tourisme de Bouriatie - Anglais
Grammaire de la langue bouriate - en anglais
Méthode de langue mongole - Livre et CD en français
Cours de langue mongole à Québec
→ Votre publicité ici...

Liste d’Hôtels de Oulan-Oude n’ayant pas de site Internet

Hôtel «Geser» 11 Ulitsa Ranzhurov. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-61-51, 21-53-83; Fax.: +7 (3012) 21-21-26, E-mail: geser@burnet.ru


Hôtel «Bouriatie» 47a ulitsa Kommunisticheskaya. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-15-05, 21-18-35; tel / fax.: +7 (3012) 21-17-60, e-mail: hotel@burnet.ru

Hôtel «Sagan-Morin» 25 Gagarine ulitsa. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 44-40-19, 44-64-99, 44-67-07

Hôtel «Barguzin» 28 rue Sovietskaya. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-52-81, 21-57-46, 21-29-19

Hôtel «Odon» 43 Ulitsa Gagarine, Oulan-Oude,
tél.: (3012) 44-34-80, 44-29-83, 44-34-80

Hôtel «Baïkal» 12 Ulitsa Erbanov. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-15-85, 21-37-18

Hôtel «Ayan» 164 ulitsa Babouchkine. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 63-37-74

Hôtel «Sibir» 1 Ulitsa Pochtamtskaya. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 29-72-57

Hôtel «Kolos» 34 Ulitsa Sverdlov. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-34-54, 21-45-85, 21-16-87

Hôtel «Sakura» 43 Ulitsa Kluchevskaya. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 41-07-08

Hôtel «Polet» 1 Aeroport, Oulan-Oude, tél.:
tél.: (3012) 22-64-97, 22-79-11

Hôtel «habour Quiet» 60 ulitsa.Ulan Stolbovaya-Ude,
tél.: (3012) 43-02-00, 62-64-61, 62-71-24

Hôtel «Araks» 7b perspective Avtomobilist. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 26-06-75

Hôtel «Bambou» 9 ulitsa Sakhyanov. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 37-33-88, 64-87-12

Hôtel «Sovremennik» 5 ulitsa Tchaïkovski. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 25-11-17

Hôtel «Sept Etoiles» 4-a Beryozovka Verkhnyaja, Oulan-Oude banlieue,
tél.: (3012) 44-43-44, 26-77-70, 64-10-67

Hôtel «Two Whales» 143 ulitsa Barnbaulskaya., Komushka, Oulan-Oude,
el.: (3012) 46-71-91, 46-71-57

Hôtel «Ikires» 8b-2 ulitsa Prirecnhaya. UAN-Ude,
tél.: (3012) 43-96-01

Hôtel «Dulan» 24 Ulitsa Terechkova. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 23-25-42

Hôtel au Nekrasova. 20 Ulitsa Nekrasov. Oulan-Oude,
tél.: (3012) 21-20-22

Mini B & B 129 Ryabinovaya ulitsa. settlement Solnechny, Oulan-Oude ,
tél.: (3012) 55-90-62

Complexe touristique «Lesnaya Polyana» pos. Verkhnyaja règlement Beryozovka, Oulan-Oude banlieue, tél.: (3012) 21-55-69

Un mystère pour la science… un saint pour la Bouriatie

 

Lama Dacha-Dorjo Itiguélov

Lama Dishi Dorzho Itiligilov

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le célèbre Lama Itigiełow est né en 1852 et mieux connu pour son incorruptibilité. En d’autres mots, son corps est resté intacte (ou presque) depuis sa mort, ceci allant à l’encontre des lois médicales déterminant que le corps humain se décompose après la mort. On sait peu de choses le début de la vie de ce prête bouddhiste exceptionnel. Nous savons par contre que l’éducation religieuse de Itigiełov a débuté vers l’âge de 15-16 ans. Il a alors étudié les fondements du bouddhisme dans une ancienne université bouddhiste de Bouriatie maintenant en ruine. C’est dans cette institution qu’il a obtenu un diplôme en médecine et un autre en philosophie. Il est d’ailleurs l’auteur d’une encyclopédie de la pharmacologie. C’est en 1911 qu’il reôit le titre de chef des bouddhistes de Russie. Ceci augmente l’impact et la pratique du bouddhisme en Bouriatie (déjà bien implanté depuis un temps). Les années précédent l’avènement de la révolution russe, Itigiełow devient un pasteur très connue dans toute la Russie impériale. C’est d’ailleurs Itigiełow qui ouvre le premier temple bouddhiste à Saint-Petersbourg. Il profitera d’ailleurs de ces années (entre 1911-1917) pour prendre  part aux célébrations chez les Romanovs. Durant la première guerre mondiale, il fonde l’association « Buryatia Brothers » visant à financer l’armée russe et l’achat de médicaments. Dans cette période, il aide également à construire quelques hopitaux. Pour son implication et son dévouement très grand le Tsar Nicolas II décerna à Itigiełow l’Ordre de Saint-Anne.

 

La révolution bolchévique marqua néanmoins un point tournant dans le travail du lama Itigiełow. On lui conseilla fortement de quitter le pays en sachant le sort réservé aux religieux et aux moines. Avant sa mort, il demanda que son cercueil soit ouvert à trois reprises… soit 25,50 et 75 ans après sa mort. On le découvrir en position du lotus comme de son vivant et la caractère incorruptible de son coprs contribua à augmenter le mystère sur cet homme au dévouement exceptionnel.

visa russe pour les Français
Étoile à 32 branches: Paiement rapide & sécurisé 
(https://)

Réception dans les 3 jours

Invitation de tourisme pour voyage en Russie

 

Pour effectuer une demande de visa de tourisme, le ministère des Affaires Extérieures de Russie demandent d’y joindre une lettre d’invitation d’une agence de voyage accréditée. Pour commander cette invitation…

 

Avant de commander, ayez en main vos dates exactes de séjours en Russie, votre passeport.

Commandez ICI

39 €

par

Invitation

 

Rabais pour la deuxième invitation et suivantes

Demande de visa russe à Paris